Ce colloque invite à ouvrir des discussions autour des principes politiques qui sont destinés à structurer la politique linguistique globale de ces établissements, à proposer des formes administratives qu’elles pourraient recevoir ou encore à présenter des exemples de ce qui pourrait être considéré comme de bonnes pratiques dans ce domaine. Elles pourront concerner des thématiques comme :

- les responsabilités linguistiques des établissements d’enseignement supérieur par rapport à leur territoire ;

- leur implication pour la promotion de la diversité linguistique et l’éducation plurilingue (en particulier dans le domaine de la recherche, de l’enseignement des langues peu enseignées/« rares »…) ;

- leurs actions en ce qui concerne la formation d’enseignants de langue (classiques, régionales, minoritaires, de proximité, étrangères, secondes, de scolarisation, pour les enfants de migrants, pour les migrants adultes…) ;

- les questions relatives aux langues de communication dans les communautés scientifiques (par ex. le rôle des langues dans la création et la diffusion des connaissances) ;

- leurs principes et leurs objectifs pour la formation linguistique continuée des étudiants après le secondaire, en particulier, leurs objectifs linguistiques pour tous les étudiants « non spécialistes » en langues (dits souvent : enseignements des LANgues aux Spécialistes d’Autres Disciplines, LANSAD) ;

- les conditions et les modalités possibles de mise en œuvre dans l'enseignement supérieur du principe : "deux langues en plus de la langue maternelle de l’école primaire à l’enseignement supérieur".

- leurs principes et leurs formes organisationnelles relativement à l’internationalisation des formations et à l’emploi des langues étrangères dans ces formations, avec une attention particulière portée à l’emploi du seul anglais comme langue d’enseignement, qui fait régulièrement débat ; peut-il exister un modèle d’enseignement supérieur international ?

- les dimensions linguistiques du recrutement des enseignants ou celles de la formation continue de tous les personnels ;

- les principes de la politique linguistique de communication (site officiel, signalétique, accueil administratif des étudiants étrangers…) ;

- quelle place pour la dimension linguistique dans l’enseignement du management ?

- […]

Il est tout-à-fait important pour répondre aux objectifs du colloque que chaque communication conduise à des recommandations ou préconisations précises et opérationnelles.

 

Haut